Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs
Bienvenue chez CENTURY 21 Agence des Dombes, Agence immobilière AMBERIEUX EN DOMBES 01330

La hausse des mises en chantier de logements s’accélère

Publiée le 08/08/2016

Lien vers site

Immobilier : profil des acquéreurs au 1er août 2016

04 Août 2016 - Au 1er août 2016, grâce à des taux de prêts immobiliers historiquement bas, les accédants à la propriété peuvent profiter d'un prêt plus important et d'une durée d'emprunt plus courte.

Eco-quartier LES DOCKS© Marc Loiseau

Emprunt versus épargne. La tendance de fond qui se confirme ? « Les acquéreurs préfèrent financer leur acquisition via l'emprunt plutôt que via l'épargne », affirme Ulrich Maurel, président fondateur d'Immoprêt, courtier en crédit immobilier et assurance. Par rapport à 2015, l'apport moyen a diminué de 11%. Il s’établit en moyenne à 25.437 €. En conséquence, le montant moyen de l'emprunt a augmenté de 3,5%, atteignant 169.629 €, sur 234 mois en moyenne. Avec la chute des taux, les acheteurs préfèrent acheter davantage, ce qui ne leur coûte pas plus cher.

Le prix moyen du bien. Les acquéreurs optent pour des biens moins onéreux (-13,2% par rapport au mois de juillet 2015). Quant à la renégociation de son prêt, « elle reste intéressante pourvu qu'il y ait un point d'écart. L'option transfert de prêt est également à examiner très attentivement », suggère Ulrich Maurel. Une conséquence de la montée en puissance de la primo-accession.

Les primo-accédants. Ces acquéreurs sont particulièrement actifs. Entre juillet 2015 et juillet 2016, Immoprêt a calculé que le montant moyen de leur emprunt a augmenté. Il est passé de 158.269 € à 164.044 €. La durée moyenne du prêt s'est réduite de huit mois. 

Profil des accédants à la propriété. Selon la plate-forme de crownfounding Devenez Proprio, 38 ans reste l’âge moyen pour devenir propriétaire. Les acquéreurs célibataires achètent un bien immobilier plus tard que les couples. Tous sont de plus en plus séduits par les biens neufs plutôt que par l’ancien. Ainsi, en juillet 2016, la demande pour les appartements neufs a concerné 35% des ventes, soit 1 point de plus par rapport au mois précédent. Au total quatre projets d’acquisition sur dix concernent un bien neuf contre moins de 2 projets sur 10 il y a six mois. Une augmentation due au grand succès de la version 2016 du PTZ.

 

Le profil des acquéreurs par régions depuis janvier 2016 

Dans la région Nord, les acquéreurs ont en moyenne 29 ans, empruntent 151.714 € avec un apport de 18.017 € sur une durée de 238 mois. Ils ont un enfant et des revenus moyens mensuels nets de 2.258 €.

Dans la région Sud, les acquéreurs ont en moyenne 34 ans, empruntent 181.967 € avec un apport de 41.219 € sur une durée de 233 mois. Ils ont un enfant et des revenus moyens mensuels nets de 2.439 €.

Dans la région Ouest, les acquéreurs ont en moyenne 31 ans, empruntent 169.299 € avec un apport de 26.633 € sur une durée de 228 mois. Ils ont un enfant et des revenus moyens mensuels nets de 2.298 €.

Dans la région Est, les acquéreurs ont en moyenne 35 ans, empruntent 159.230 € avec un apport de 19.529 € sur une durée de 233 mois. Ils ont un enfant et des revenus moyens mensuels nets de 2.252 €.

Dans la région Île-de-France, les acquéreurs ont en moyenne 39 ans, empruntent 236.904 € avec un apport de 63.176 € sur une durée de 224 mois. Ils ont un enfant et des revenus moyens mensuels nets de 3.519 €.

                                                                                                                                                                              (Source : Immoprêt)

Publié par L. Mertz © PAP.fr - 04 août 2016

Notre actualité